Haïti: pourquoi des chrétiens s’excluent toujours des luttes sociales ?
Des Jeunes Adventistes en uniforme

Haïti: pourquoi des chrétiens s’excluent toujours des luttes sociales ?

Il est rare de voir des chrétiens haïtiens s’engager dans les luttes sociales. Alors que leur pays est constamment en proie à divers problèmes. Les habitants ne vivent même pas. L’heure est pourtant grave. Quant à la sauvegarde de la patrie, l’urgence est urgente.

Depuis quelques temps, Haïti fait face à une instabilité politique qui occasionne d’autres dérives sociétales. Toujours est-il, pour redresser la barre, il faut qu’il y ait des combats visant l’amélioration des conditions de vie des citoyens. Pour y parvenir, certaines fois il faut le chambardement politique ou social d’un système qui faillit à sa mission.

Par exemple, sur le sol de Dessalines, rien ne fonctionne. L’individu ne jouit d’aucun service public. Santé, éducation, sécurité…tout est au point mort. Le citoyen est livré à lui-même, continuellement en quête de la vie qu’il ne possède (presque) plus. L’haïtien respire mais n’existe pas. Cela devrait interpeller toutes les forces vives de la nation y compris les chrétiens à prier et agir pour un mieux-être.

Par contre, un constat est fait. Au milieu de ces nouvelles démarches pour le bien-être de tous, certains s’y excluent toujours: les chrétiens. Souventes fois, aucune action concrète n’accompagne leur prière.

En 2016, à Kingston (Jamaïque) les Adventistes et les officiers de police ont marché pour la paix. 200 membres de l’Eglise Adventiste en Polynésie, ont organisé une marche contre la violence, dans la commune de Papeete, le 24 août 2019. Mais en Haïti, les efforts de ce genre sont très peu nombreux. Cela pousse à remettre en cause l’universalité du christianisme.

Les chrétiens des autres contrées, ne servent-ils pas le même Dieu que ceux d’Haïti ? On dirait que la communauté chrétienne n’est jamais affectée. Ils s’en foutent. Entre-temps, chrétiens, musulmans, vaudouisants… le peuple entièrement agonise. À part une petite partie de l’oligarchie financière ou une frange de la population qui se corrompre, on vit tous dans la crasse, la misère, la faim…

S’il est vrai que certaines institutions chrétiennes sont apolitiques, elles devraient pouvoir au moins prendre position dans des causes sociales. L’insécurité qui gangrenne le pays par exemple. Ces jours-ci, des tirs d’armes à feu sporadiques ont coûté la vie à plusieurs personnes, y compris trois (3) membres adventistes. De plus, la communauté chrétienne en constante affluence. Cela sous-entend qu’il est fort probable que les autres victimes soient en grande partie de ce groupe.

Ainsi, nul ne peut ignorer la puissance divine. On sait tous qu’il peut changer l’état actuel d’Haïti, certes. Mais souvenez-vous que par le passé qu’il a aussi utilisé des héros et héroïnes (David, Esther) pour délivrer son peuple. Tout compte fait, investir les rues pour dire non à l’impunité, la corruption… ne devrait-être en aucun cas un fardeau pour un chrétien. Au contraire, cela pourrait-être une occasion de prouver au monde que le chrétien est un citoyen loyal qui se bat pour le bon fonctionnement de son pays.

Quand vous vous taisez face à ces situations, n’êtes-vous pas complices de ce qui se passe dans le pays ? En tout cas, qui ne dit rien, consent.

Jeunesse Adventiste crédit photo

Charlemagne Deshommes

Je suis rédacteur en chef de "La Nouvelle" et animateur d'Esperance Magazine à Radio Esperance.

Cet article a 26 commentaires

  1. Il est bien ton article. Les interrogations soulevées sont pertinentes.

    Je pense que l’abstention des chrétiens dans les affaires politiques doit être comprise au regard du christianisme en tant que tradition de pensée et philosophie de vie. En effet, dans une perspective judéo-chrétienne, il a toujours fallu, d’une part, séparer le profane du sacré; et d’autre part, se désintéresser à tout ce qui ne relève pas du “salut” et de “l’éternel”.
    De plus, le christianisme (en tout cas, une certaine interprétation) à sa façon propre de penser le politique: tout pouvoir vient de Dieu. En ce sens les gouvernés doivent obéir et se soumettre tant que les commandements et les lois ne s’opposent pas aux principes divins.

    Par la force des choses , je ne vois pas comment un Chrétien pourrait participer aux luttes sociales qui pourraient à bien des égards lui favoriser une meilleure vie sur la terre, mais qui ne contribue nullement à sa vie céleste.

    De ce fait, ce qu’il faut surtout repenser c’est la façon dont “nos” religions voient le monde. Ne pourrions nous pas nous inviter un Dieu qui nous laisse gouverner ou bien choisir nos gouvernants? Ne nous faut-il pas une religion qui tient compte des lois physiques, des réalités sociales et des contraintes géopolitiques?

  2. Il me semble que l’auteur ne vit pas en Haïti ou il ne fait qu’écrire une opinion sans fondement qu’il a dans sa tête. L’auteur n’a peut-être pas une idée sur la vague de la théologie de libération en Amérique Latine et sa contribution dans la lutte contre la dictature de Jean-Claude Duvalier. Dans les mobilisations populaires de ces derniers mois, Outre des associations des leaders et dirigeants chretiens, beaucoup de jeunes chrétiens (surtout des universitaires) sont très actifs sur le béton.
    Peut-être l’auteur a réalisé une enquête sur la religion des manifestants… Si ce n’est pas le cas, il doit revoir son évangile.

  3. Merci… Mr le rédacteur…
    Je lis l’article avec beaucoup de surprise parce que je croyais que j’étais le seul à penser ainsi. J’ai beaucoup discuté de ça on sein de mon église. On m’a même traité de Dravidien parce que je prône toujours vers une marche pacifique contre l’insécurité, la corruption, la violence, l’injustice, etc
    Mais certains de nos dirigeants préfère plutôt rester à attendre l’enlèvement.
    Hélas

  4. Dieu n’accepte qu’une seule forme d’adoration.

  5. Votre analyse dit beaucoup sur la passivité de nombreux chrétiens pour se solidariser avec les causes du peuple. Certains disent que les chrétiens ne se mêlent pas à la politique. En réalité, il s’agit de petits fidèles aliénés par manque d’éducation. Déjà, ce sont des opprimés au sein de l’église étant dominés pour ne pas ne pas faire valoir ses droits. Ces fidèles se voient uniquement comme des pèlerins sur cette terre! Ainsi, les problèmes de la vie ne les intéressent-ils pas. De ce fait, il importe de conscientiser ces gens sur leur sort et sur leur engagement à prendre pour le bien de leur pays.Sinon, ils ne participeront jamais dans les luttes sociales dans le pays.

  6. Bravo pour l’article! Le seul fait de poser ce type de problème, fait montre d’une idée certaine du patriotisme. Et dans les milieux protestantisme- évangéliques, d’obédience américaine, établi enHaiti au cours des dix-neuf années s’occupât ion du pays- , Il n’est même pas possible de privilégier sa culture nègre sur la culture judéo-chrétienne. D’où le combat acharné contre tout ce qui est lié à l’Afrique , et dont le baobab ou malpou est le symbole typique qu’il faut détruire à coup de machettes.
    Finalement, la vision simpliste des protestants d’obédience américaine divise la société haïtienne en Chrétiens et Fils de Satans, alors que, le mouvement protestantiste est née en Europe au début du 16 ème siècle- Calvin et Luther-, d’où une scission à l’intérieur des chrétiens qui va donner les catholiques, les protestants. Orthodoxes, calvinistes et luthériens vont ensemble imposer au reste du monde une vision de la vie inscrite dans dualité permanente et continue Dieu et Satan, civilisés et sauvages, esclaves et maîtres, pour finalement atterrir chez nous, les africains, sous la forme de blancs détenteurs de la science, de la culture et du savoir, et noirs qu’il faut évangéliser, instruire et baptiser.

    1. Hmmm ! On est tous libres de faire ses propres choix religieux. Je suis d’accord. Par contre, la société, l’environnement…cela nous concerne tous. D’ou l’importance de la participation active de toutes les couches sociales dans les luttes sociales.

  7. L’église doit s’abstenir de la politique , surtout la politique haïtienne. d’une part on a un président qui n’a plus de légitimité , d’autre part on a des parasites qui veulent ursuper l’autorité sur le peuple haïtien qui n’ont aucune crédibilité non plus, dans ce cas l’église ne sait où elle doit se positionner, je pense que le silence, est le meilleur choix.

  8. C’est bien tomber cet article ,j’aurais voulu posé la question aux chretiens d’Haïti . Si rien ne leur conserne vraiment pas que la prétendante mission qu’ils parlent tout le temps :l’evengelisation en ignorant toutes les autres responsabilités qu’ils ont ds la societé a laquelle ils sont liés?

  9. Je pense que vu la manière dont s’organise les manifestations en Haïti, les chrétiens devraient s’en abstenir. Ce n’est pas qu’ils s’en foutent… La forme à laquelle s’organise les manifestations n’est pas propice pour qu’un chrétien y participe (violence, pillages etc.)

    1. Penses-tu pas que les chrétiens auraient pu donner le ton à travers une marche pacifique dans le calme ?

  10. Félicitation Charlemagne pour ce message de circonstance. Text ou a rive sou mwen, mwen pré pou tout kretyen ki vle oganize yon Mach pou di :aba koripsyon,vol,insekirite,grangou

  11. Le problème des chrétiens en Haití c’est que leurs pasteurs prêchent la résignation, le problème du pays c’est le diable qui à causer le mal d’Haïti voilà pour moi la religion c’est le plus mal de ce pays.

  12. Pourquoi viser spécifiquement les adventistes? Ça me fait penser à une affaire personnelle.
    Des citoyens sans aucune appartenance religieuse évitent de s’ exposer parce que tout est corruption en Haïti. Et votre article critique le comportement des chrétiens??? Qu’ en est-il de vous avant tout? Est ce que vous jouez convenablement votre rôle en tant que citoyen? L’ auto critique, c’ est ce qu’ il faut. Arrêtez d’ indexer les autres.

    1. Guy ! Tu as le droit de dire ce que tu veux. Je suis comme toi, adventiste du 7e jour cher frère. Je juge personne. Je ne parle pas des adventistes mais des chrétiens. Tous les adventistes sont chrétiens mais tous les chrétiens ne sont pas adventistes. Si tu mets tout sur leur dos, ce n’est pas ce que fait l’article.

  13. En se mettant en silence on commet un crime mon frère Florvil , vous pensez qu’il aurais pas un autre moyen autre que le silence …..?

  14. Pas étonnant votre réponse Florvil Fedelin, c’est d’ailleurs le but de la religion Vous vivez sur la planète des autruches. Restez-y a attendre le retour du Christ, Christ dont vous ne savez absolument rien…car il n’aurait pas inspiré l’apôtre Paul a écrire l’Ephesiens chapitre 6 versets 6 à 8… C’est justement dans ce but que le colon blanc vous a apporté ce livre que vous dîtes être votre boussole et dont vous ne savez rien…Jezi blanc, Marie blan. bondyé blan,**Le grand barbu blanc ** kolon blan et vous le colonisé vous ressemblé qoi?

    1. Je n’ai rien contre la religion. Mais je pense qu’il y a des choses à reconsidérer sur le plan social.

Laisser un commentaire

Fermer le menu