Carrefour: Guivenson Jeune, un chef-guide adventiste blessé par balle
Le chef-guide Guivenson Jeune et sa blessure

Carrefour: Guivenson Jeune, un chef-guide adventiste blessé par balle

La vie de Guivenson Jeune n’est pas en danger après avoir reçu un projectile « d’arme à feu » au haut du corps, le mercredi 2 octobre 2019.

Le membre de l’église adventiste Béthanie de Carrefour a failli laisser sa peau à Canne-à-sucre (Carrefour). Tout a commencé quand Jeune a refusé sous l’ordre d’un individu, de déplacer sa moto qu’il dépannait. Soudain, une altercation a éclaté. Pendant qu’ils se bagarraient, l’homme a sorti son pistolet avant de mettre une balle dans le bras droit de Guivenson Jeune. On n’a malheureusement pas pu encore enlever la balle de sa peau, nous indique la victime. Il a rendez-vous, la semaine prochaine à l’Hôpital Adventiste d’Haïti (HAH), Diquini 63 pour les suites médicales nécessaires.

Selon un ancien responsable de la communication de ladite église, le chef-guide. Guivenson Jeune dit avoir été à deux doigts de la mort. Le mari de Doris Palanque Jeune loue Dieu de l’avoir sauvé la vie, rapporte la même source.

Depuis quelques temps, l’insécurité bat son plein dans la société haïtienne. Selon plus d’un, la situation socio-politique actuelle du pays serait à la base de ce fléau.

Durant les trois mois précédents au moins deux (2) membres de l’Eglise Adventiste (Haïti) ont été lâchement assassinés. L’Union Haïtienne a, en ce sens, lancé une offensive de prières afin d’implorer la grâce divine au milieu de ces moments de détresse. Parallèlement, certains fidèles de l’œuvre croient que les dirigeants (adventistes) devraient aussi organiser des marches contre l’insécurité en Haïti.

Facebook crédit photo

Charlemagne Deshommes

Je suis rédacteur en chef de "La Nouvelle" et animateur d'Esperance Magazine à Radio Esperance.

Cet article a 5 commentaires

  1. Reté fermé tout se signe ki moutrenn Jesus pa lwen vini kouraj a victim yo ann reté nan lapiyè

Laisser un commentaire

Fermer le menu